Les énergies en Corse - corse energia
3876
page,page-id-3876,page-child,parent-pageid-3387,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,pmpro-body-has-access,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1200,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
bandeau

Les énergies en Corse

Le parc de production

Le parc de production en Corse dispose d’une capacité totale de 567 MW, complété par une capacité d’import de 150 MW :

energies_parc-production

Le mix-énergétique

En 2011 la production d’électricité s’est élevée à 2 110 GWh suivant le répartition suivante :


energies_mix-energetique

La production hydraulique a été particulièrement limitée en 2011 en raison d’une hydrologie historiquement faible qui a affecté la Corse. Si l’on se place dans une perspective plus longue, la part des énergies renouvelables dans le mix-énergétique corse sur les trois dernières années est de plus de 23%.

L'énergie thermique : le socle du mix énergétique

La Corse dispose de deux centrales thermiques situées près des centres de consommation les plus importants :

  • au Vazzio, avec une puissance de 132 MW pour la région d’Ajaccio ;
  • et à Lucciana, avec une puissance de 55 MW pour la région bastiaise.

Par ailleurs 5 Turbines à Combustion sont couplée au réseau dont 4 à Lucciana et une au Vazzio pour une puissance globale de 135 MV.

EDF consacre d’importants investissements à son parc de production thermique, afin d’en améliorer les performances techniques et environnementales.

Le chantier de renouvellement de la centrale de Lucciana est d’ores et déjà engagé et sera achevé en 2013. D’ici quelques années ce sera également le cas pour la centrale électrique du Vazzio. La technologie de ces futures centrales vise à garantir l’avenir. Conçues avec les équipements de traitement des effluents atmosphériques les plus modernes, elles amélioreront la qualité environnementale de la production électrique insulaire.

Par ailleurs, elles laissent la voie ouverte aux évolutions énergétiques régionales puisqu’elles sont prévues pour pouvoir fonctionner au gaz naturel.

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LA FUTURE CENTRALE DE LUCCIANA, CLIQUEZ ICI.

L'énergie hydraulique : première des énergies renouvelables en Corse

Aujourd’hui, environ 20 % de l’électricité consommée en Corse est produite grâce aux 3 barrages et 7 centrales hydrauliques exploitées par EDF dans les vallées du Golu, Fium’orbu, et du Prunelli. La puissance totale du parc de production hydraulique d’EDF est de 139 MW.

Par ailleurs il existe près 14 petites unités hydrauliques exploitées par d’autres producteurs qu’EDF pour un total de 26 MW.
Les atouts de l’hydroélectricité sont multiples :
• l’hydroélectricité est une source d’énergie naturelle locale, renouvelable et non productrice de gaz à effet de serre ;
• elle permet également de stocker l’électricité sous forme d’eau et de pouvoir en disposer au moment où la production devient nécessaire. Elle constitue donc une énergie renouvelable relativement garantie.

Afin de répondre à la consommation d’électricité en Corse, qui augmente d’environ 3% par an, EDF a engagé la construction d’un nouveau barrage sur le Rizzanese, au sud de l’île.

Cet ouvrage aura pour but de répondre aux périodes de forte consommation c’est-à-dire entre 9h et 13h, et de 17h à 22h. Une centrale électrique, d’une puissance installée de 55 MW, produira annuellement près de 80 GWh. En période de pointe, cette puissance représentera l’équivalent des besoins d’une agglomération de 60 000 habitants telles que Bastia ou Ajaccio.

 

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE FUTUR AMÉNAGEMENT HYDROÉLECTRIQUE DU RIZZANESE, CLIQUEZ ICI

Les interconnexions : une contribution essentielle à la sûreté du système électrique

Depuis 1987, la Corse bénéficie d’un prélèvement d’énergie de 50 MW sur la liaison ‘SACOI‘ (Sardaigne-Corse-Italie). Cette électricité est injectée dans le réseau électrique de Corse grâce à une station de conversion ‘courant continu/courant alternatif’ située à Lucciana.

L’interconnexion Sardaigne-Corse (SARCO), quant à elle, est une liaison en courant alternatif effective depuis le 31 janvier 2006 reliant le réseau électrique sarde depuis Santa-Teresa au réseau corse au poste de Bonifacio. D’une puissance de 50 MW à ses débuts, elle a ensuite connu un accroissement de sa capacité de transit en atteignant les 80 MW en novembre 2007. Depuis fin 2010, la puissance a été augmentée pour passer de 80 à 100 MW.

Les énergies nouvelles : un secteur en fort développement

Ainsi, EDF intègre dans son parc les producteurs privés avec les fermes éoliennes présentes en Haute-Corse et fait de même avec l’ensemble des fermes photovoltaïques mises en service.

A fin 2011 la Corse compte ainsi :

  • 3 fermes éoliennes pour une puissance de 18 MW,
  • 13 fermes photovoltaïques au sol pour une puissance totale de 51 MW,
  • et 722 centrales photovoltaïques en toiture pour une puissance totale de 9 MW.

Les énergies renouvelables étant des énergies ‘aléatoires’, c’est-à-dire dépendantes des conditions climatiques, le cadre législatif demande à EDF d’intégrer à hauteur maximale de 30% les énergies renouvelables dans son parc de production.

Dans ce souci de développement, des actions importantes soutenues par la Collectivité Territoriale de Corse sont menées sur le territoire afin de favoriser une meilleure intégration des ces énergies au système électrique, et placer le territoire à la pointe de la recherche et du développement dans ce domaine.

On peut citer notamment :

  • Le projet Myrte (centrale solaire couplée avec un dispositif de stockage à hydrogène)
  • Le projet Millener, dispositif installé directement chez des consommateurs de petites batteries couplées avec des panneaux solaires en toiture
  • Les études de prédictibilité sur l’ensoleillement.

 

Pour en savoir plus sur Millener, cliquez ici

La biomasse : un secteur à potentiel

Une centrale biogaz de 1,7 MW est en service depuis avril 2009.

La Corse présente un potentiel important en matière de bois-énergie et de biogaz qui constitue très certainement un axe important de développement des énergies renouvelables dans les années à venir.