Organisation du secteur - corse energia
3448
page,page-id-3448,page-child,parent-pageid-3387,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,pmpro-body-has-access,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1200,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
bandeau

Organisation du marché de l’électricité en Corse

Pour la Corse comme pour les autres systèmes insulaires, la loi française organise le secteur électrique différemment de celui du continent.

Dérogation de la Communauté Européenne en faveur des systèmes électriques non-interconnectés

Les conditions particulières qui prévalent dans les régions non-interconnectées (ou faiblement interconnecté comme dans le cas de la Corse) disposant d’un système électrique qualifié « d’insulaire », ne permettent pas l’émergence d’un marché concurrentiel dans le secteur énergétique.
Ce constat a conduit le législateur à faire bénéficier la Corse, les départements d’outre-mer ainsi que les collectivités d’outre-mer, d’une dérogation spécialement aménagée par la Communauté européenne en faveur des ‘petits systèmes isolés’.
Cette dérogation est applicable par tous les pays européens concernés, par exemple l’Espagne avec les petits systèmes insulaires des Canaries, ou le Portugal avec les Açores.

Tous les métiers de l’électricité intégrés

En conséquence, les électriciens n’ont pas l’obligation, dans ces territoires, de séparer leurs activités de gestion du réseau de leurs activités commerciales.
Ainsi en Corse EDF continue d’intégrer l’ensemble des métiers de l’électricité pour en assurer le service public. A ce titre, elle s’engage à :

  • produire de l’électricité, en concurrence avec d’autres producteurs ;
  • acheter l’ensemble de l’électricité produite sur le territoire ;
  • veiller 24h/24 à l’équilibre du système électrique entre la demande de nos clients et l’offre des producteurs d’électricité ;
  • assurer le transport et la distribution de l’électricité auprès de tous les clients.
Pour en savoir plus sur le Bilan Prévisionnel, cliquez ici